Reimagining society post-pandemic


PHOTO BY JUSTIN MASSAM

Très-Saint-Rédempteur resident Katherine Massam is part of a group of 170 citizens from across the two regional MRCs of Vaudreuil-Soulanges and Beauharnois-Salaberry who have put the pandemic isolation period to good use by drafting a series of proposals to various levels of government to improve our quality of life. The proposals were delivered October 13 to area mayors, MRC Prefects, MNAs, and Members of Parliament including the office of MP Peter Schiefke (above).


The global pandemic has given us daily bad news – from deaths, to increased case counts, to seemingly never-ending shifts in what activities are and aren’t allowed as we struggle to balance minimizing risk for the most vulnerable while not newly endangering others through isolation or economic hardship. If there is a silver lining to all of the upheaval, it is that the overburdened planet got a chance to breathe, and a group of citizens from Vaudreuil-Soulanges took notice.

Thinking forward

The group of about 170 people, which spontaneously formed over Facebook, is made up of citizens from all sectors including former politicians, students, policy experts and non-experts, and parents who want to see a safer and more sustainable world for the future at large. Their goal was to take the time given by six months of confinement to reflect, and to come up with concrete solutions for social and environmental problems in a post-COVID world.

They’re calling it a social project worthy of the 21st Century.

“We were struck by the impact of the containment on air quality and nature,” said Très-Saint-Rédempteur resident Katherine Massam, one of the project’s participants. “At the same time, the pandemic reminded us of the fragility of our system. So we began to imagine a world with less pollution, where our food would not travel thousands of kilometres before ending up on our plate.”

Anne Minh-Thu Quach, who served for eight years as NDP Member of Parliament for Salaberry-Suroît, is another member of the group. Said Quach, “We wanted to offer concrete and positive proposals to help our elected officials to take courageous decisions favourable to the common good.”

Targeted solutions

On October 13, members of the group hand delivered copies of their recommendations to all levels of government, including area mayors, members of federal and provincial parliament, and the offices of the Municipalité régionale de comté (MRC) for Beauharnois-Salaberry and Vaudreuil-Soulanges.

The recommendations focused on agriculture, gardening, energy, family and more, and the packages were put together to target officials specifically on areas over which they have jurisdictional control.

Of the many pages of recommendations, from the local to the national level, some highlights include:

  • That municipalities allow the raising of chickens and the cultivation of vegetables in front of houses

  • That municipalities reserve green spaces for community gardens, and that day camps teach children how to cultivate them

  • That municipalities favour contractors who demonstrate energy efficiency

  • That Quebec adopts policies favouring family farms, and promotes the availability of communal greenhouses heated with hydroelectricity

  • That Quebec refuses the LNG terminal project in the Saguenay Fjord for the liquefaction of shale gas

  • That Canada adopts a strategy to decarbonize the economy and replace fossil fuels with more sustainable alternatives

  • That Canada adopts a policy of buying local food

  • That Canada and Quebec analyze the work and the value of unpaid work by women and caregivers, and that a way be established to remunerate this work

A lot to think about

The highlights above (and others) are presented in the documents in greater detail, including substantial supporting evidence and specific strategies.

"We sincerely hope that elected officials appreciate this work, that they enter into a dialogue with citizens and that they listen to proposals,” said Marianne Renauld Robitaille, who helped draft the recommendations. “Above all, we hope that this work will be the catalyst for the implementation of public policies and initiatives that will promote environmentally friendly and economically responsible behavior changes. We have to wake up and make a 180-degree turn to avoid heading straight into a wall. There are solutions, and that’s what we have offered to our decision makers. The ball is in their court.”


____________________________________________________________________________________________________


POUR UN PROJET DE SOCIÉTÉ DIGNE DU 21E SIÈCLE

Ces recommandations ont été élaborées et rédigées par des citoyens issus de municipalités de Vaudreuil-Soulanges et Salaberry-Suroît, pour les trois paliers de gouvernements :

municipal, provincial et fédéral.

C’est avec plaisir que nous vous remettons ces recommandations pour le gouvernement fédéral

ce mardi, le 13 octobre 2020.


RECOMMANDATIONS POUR LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL:

Sujet

Fermes familiales

Préambule

Attendu qu’il existe plus de 48 000 établissements fédéraux à travers le Canada;

Attendu que le gouvernement fédéral peut signer des contrats d’approvisionnement alimentaire de 20 000$ et moins sans aller à l’encontre des principes des traités de libre-échange;

Attendu que le secteur de l’agroalimentaire représente un emploi[1] sur huit au Canada;

Attendu que le Canada doit faire des efforts pour réduire ses émissions de GES, en l’occurrence, à travers le transport des marchandises;

Recommandation

Que le gouvernement du Canada se dote d’une politique[2] d’achat d’aliments locaux afin de supporter le travail des agriculteurs.trices de partout au pays.

Sujet

Agriculture à petite échelle

Préambule

Attendu que manger des fruits exotiques à longueur d’année n’est ni nécessaire ni écoénergétique

Recommandation

Que les gouvernements du Québec et du Canada fassent de la saisonnalité une valeur de société à travers une campagne de sensibilisation et d’information auprès de la population.

Sujet

Jardinage collectif

Préambule

Attendu que des milliers d’arpents de terres sont la propriété d’individus;

Attendu que le jardinage collectif comporte de multiples bienfaits environnementaux (diminution des îlots de chaleur, réutilisation de l’eau de pluie, utilisation de compost, etc.) et pour la santé (contacts humains, créativité, contact avec la nature, activité physique, méditation, etc.);

Recommandation

Que les gouvernements du Québec et du Canada soutiennent financièrement des projets menés par des groupes communautaires visant à créer des espaces de jardins collectifs sur des terres privées à l’image de ce qui se fait pour la conservation des milieux naturels sur les propriétés privées par l’organisme Ambioterra[3].


Sujet

Sables bitumineux

Préambule

Attendu que l’extraction de bitume en Alberta est très destructrice à l’environnement : milieux humides, forêt boréal, eau, faune.

Attendu que le Canada produit environ 1.5 millions de barils de pétrole conventionnel par jour, et il en reste pour environ 10 ans.

Attendu que le rendement pour le pétrole conventionnel est 16 barils produits pour 1 baril d’énergie dépensé.

Attendu que le rendement pour le bitume (extraction par injection de vapeur à 150m sous la surface) est 4 barils pour 1 baril d’énergie dépensé.[4]

Recommandation(s)

Que le gouvernement du Canada nationalise les compagnies pétrolières.

Que le gouvernement du Canada mette en place une politique de réduction rapide de consommation de pétrole.

Que le gouvernement du Canada surveille et utilise le pétrole conventionnel canadien restant pour aider avec la transition.

Sujet

Sables bitumineux

Préambule

Attendu que l’Alberta a un potentiel énorme pour les gisements d’énergie éolien.

Attendu qu’en ce moment, les investissements du gouvernement fédéral pour développer l’énergie éolien en Alberta sont prévus pour verdir la production du pétrole. Au lieu d’utiliser les énergies propres pour chauffer des maisons, il est prévu de les utiliser pour rendre la production de pétrole plus propre[5].

Recommandation

Que le gouvernement du Canada développe des énergies propres en Alberta et ailleurs pour utilisation domestique et commercial mais pas pour produire des énergies fossiles


Sujet

Décroissance

Préambule

Attendu que Global Footprint Network a mis en évidence[6] que si nous vivions à la cadence du Canada, il faudrait 4,7 planètes Terre pour que tous les peuples de la terre jouissent du même mode de vie que les privilégiés que nous sommes.

Attendu que le Premier Ministre du Canada semble reconnaître les limites de la planète vis-à-vis de la croissance: ‘’There are a lot of people out there, environmental thinkers like Herman Daly and others, who talk about the fact that maybe endless growth within a finite system is not either possible or even desirable” Justin Trudeau, Macleans, 27 février 2012

Recommandation(s)

Que le gouvernement fédéral élabore une politique énergétique nationale avec des plans à long terme pour la décarbonisation de l’économie.

Que le gouvernement fédéral abolisse des subventions destinées à l’industrie des combustibles fossiles (y compris l’oléoduc TransMountain) et la pleine intégration de ce secteur dans les politiques climatiques.

Sujet

Familles – rémunération de travail invisible

Préambule

Attendu que l’égalité entre les femmes et les hommes passe par la reconnaissance et la rémunération du travail[7] invisible (travail domestique, soins aux enfants, cuisine, lessive, courses, bénévolat, travail de proche aidante, etc.), majoritairement effectué par les femmes;

Attendu que selon un rapport d’OXFAM[8] , le travail invisible des femmes équivaudrait à 10 800 milliards de dollars par an au niveau mondial et à 86 milliards[9] de dollars annuellement au Québec;

Attendu que le Canada s’est engagé en 1995 à inclure la valeur du travail invisible des femmes dans le Produit intérieur brut (PIB) du pays et qu’il ne l’a pas fait depuis;

Attendu qu’au Québec, les politiques législatives[10] en matière familiale n’ont pas été revisitées depuis 30 ans;

Recommandation(s)

Que le gouvernement du Canada respecte son engagement de 1995 et évalue la valeur du travail invisible des femmes pour ensuite l’inclure dans le PIB national;

Que les gouvernements du Canada et du Québec modernisent et modifient les lois en matière familiale pour garantir un salaire décent aux personnes qui prennent soin des aînés et/ou de leurs enfants.

Sujet

Familles – conciliation travail-famille

Préambule

Attendu qu’au Québec, 30 à 50% des absences de longue durée sont dues à des problèmes de santé mentale (épuisement, anxiété, dépression);

Attendu que selon près de 80% des femmes[11] ayant des enfants de 6 ans et moins sont sur le marché du travail faisant en sorte que la majorité des deux parents travaillent hors du foyer;

Attendu que 40% des entrepreneurs du Canada[12] vivent une pénurie de main-d’œuvre;

Recommandation(s)

Que les gouvernements du Canada et du Québec révisent la semaine de travail pour adopter la semaine de 4 jours;

Que les gouvernements du Canada et du Québec adoptent des lois faisant appliquer aux employeurs les principes de la conciliation travail-famille (en se basant sur la norme du BNQ[13]) et ajoutant des sanctions pour les cas de non-respect de ces lois.

[1] https://www.canada.ca/fr/agriculture-agroalimentaire/nouvelles/2017/11/le_secteur_agricolecanadienpoursuitsacroissance.html [2] https://www.parl.ca/DocumentViewer/fr/42-1/projet-loi/C-380/premiere-lecture [3] http://www.ambioterra.org/proprietaires-riverains-et-non-riverains/ [4] https://www.youtube.com/watch?v=TouRSh8SrBY [5] https://www.youtube.com/watch?v=TouRSh8SrBY [6] http://acefbl.org/viser-la-decroissance-pour-soulager-la-planete#_ftn1 [7] https://www.travailinvisible.ca/ [8] https://oxfam.qc.ca/wp-content/uploads/2020/01/celles-qui-comptent-rapport-oxfam-2020-davos.pdf [9] https://lactualite.com/actualites/lassemblee-nationale-reconnait-le-travail-invisible-des-femmes/ [10] https://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/ariane-krol/201506/09/01-4876620-famille-moderne.php?fbclid=IwAR0iu0DPYDOEBMFgMw9r6xp1-4IdARuXZcoJBogiFyt_lE2wVpzND6fmqS8 [11] https://www.canalvie.com/sante-beaute/bien-etre/articles-bien-etre/la-conciliation-travail-famille-1.959989 [12] https://www.bdc.ca/fr/a_propos/recherche_pme/pages/penurie-main-doeuvre.aspx [13] https://www.travail.gouv.qc.ca/publications/archives/conciliation_travail_famille/mesures_concretes_de_conciliation_travail_famille.html _______________________________________________________________________________________________________


POUR UN PROJET DE SOCIÉTÉ DIGNE DU 21E SIÈCLE

Ces recommandations ont été élaborées et rédigées par des citoyens issus de municipalités de Vaudreuil-Soulanges et Salaberry-Suroît, pour les trois paliers de gouvernements :

municipal, provincial et fédéral.

C’est avec plaisir que nous vous remettons ces recommandations pour le gouvernement provincial ce mardi, le 13 octobre 2020.


RECOMMANDATIONS POUR LE GOUVERNEMENT PROVINCIAL:

Sujet

Fermes familiales

Préambule

Attendu que les Québécois.es cherchent à encourager les producteurs locaux, à réduire leur empreinte carbone tout en s’alimentant de façon saine;

Attendu qu’il existe près de 29 000 fermes[1] familiales au Québec et que 42 000 personnes ont fait de l’agriculture leur métier;

Attendu qu’il existe 8 000 producteurs[2] agricoles au Québec de moins de 40 ans et que seulement 58% d’entre eux parviennent à travailler à temps plein à la ferme;

Recommandation(s)

Que le gouvernement du Québec élabore une politique nationale en matière d’agriculture qui appuie et favorise le travail des propriétaires de fermes familiales.

Sujet

Agriculture à petite échelle

Préambule

Attendu que manger des fruits exotiques à longueur d’année n’est ni nécessaire ni écoénergétique

Recommandation

Que les gouvernements du Québec et du Canada fassent de la saisonnalité une valeur de société à travers une campagne de sensibilisation et d’information auprès de la population.

Sujet

Agriculture à petite échelle

Préambule

Attendu que le gouvernement du Québec parle d’autonomie et de résilience alimentaire;

Attendu que plusieurs productions sont soumises à des plans conjoints qui limitent et pénalisent financièrement les producteurs et productrices qui voudraient vendre directement le lait ou les produits issus de la gestion de l’offre;

Attendu que de nombreux animaux meurent en transit vers les abattoirs;

Recommandation(s)

Que le gouvernement du Québec assouplisse les règlements pour permettre la vente de lait, cru ou non, et l’abattage d’animaux sur la ferme;

Que le gouvernement du Québec mette en place un programme d’abattoir mobile dans les régions rurales;

Que le gouvernement du Québec revoie les lois sur le morcellement des terres agricoles (LPTAA) afin de favoriser l’émergence de plus petits agriculteurs.

Sujet

Dominance UPA

Préambule

Attendu que de légiférer sur les règles d’association est une forme de restriction alors que le droit d’association est inaliénable

Recommandation

Que le gouvernement du Québec reconnaisse aux agriculteurs le droit de ne pas adhérer au syndicat s’il en existe qu’un seul.


Sujet

Sécurité alimentaire

Préambule

Attendu que l’agriculture intensive est conçue pour l’exportation;

Attendu que les petits producteurs peinent à survivre à la crise actuelle car les restaurants et autres clients habituels n’achètent pas;

Attendu qu’il y a beaucoup d’intérêt au Québec pour l’agriculture urbaine;

Recommandation

Que le gouvernement construise des serres et négocie une entente avec Hydro-Québec pour que ces serres soient chauffées à bas prix l’hiver et soient en activité toute l’année.

Sujet

Permaculture

Préambule

Attendu que les agriculteurs qui appliquent les principes[3] de la permaculture valorisent la biodiversité, le partage des ressources, la réduction des déchets, le respect de l’environnement;

Recommandation

Que le gouvernement du Québec mette en place des incitatifs pour favoriser toute entreprise agricole qui cultivera ses fruits et légumes en fonction des principes de la permaculture

Sujet

Agriculture urbaine

Préambule

Attendu qu’une Stratégie[4] de soutien à l’agriculture urbaine a permis d’aider ce type d’agriculture à se déployer à travers le Québec et le Canada;

Attendu que chaque mois, juste au Québec, les banques[5] alimentaires répondent à 1,9 million de demandes d’aide alimentaire;

Recommandation

Que le gouvernement du Québec investisse dans des projets d’agriculture sur les toits des institutions (hôpitaux, écoles, prisons, édifices gouvernementaux, etc.) afin d’aider les populations les plus vulnérables à s’alimenter sainement et afin de permettre à ces institutions de vendre une partie des récoltes dans des circuits courts puis de remettre les surplus des récoltes aux banques alimentaires régionales.


Sujet

Jardinage collectif

Préambule

Attendu que des milliers d’arpents de terres sont la propriété d’individus;

Attendu que le jardinage collectif comporte de multiples bienfaits environnementaux (diminution des îlots de chaleur, réutilisation de l’eau de pluie, utilisation de compost, etc.) et pour la santé (contacts humains, créativité, contact avec la nature, activité physique, méditation, etc.);

Recommandation

Que les gouvernements du Québec et du Canada soutiennent financièrement des projets menés par des groupes communautaires visant à créer des espaces de jardins collectifs sur des terres privées à l’image de ce qui se fait pour la conservation des milieux naturels sur les propriétés privées par l’organisme Ambioterra[6].


Sujet

Jardinage collectif

Préambule

Attendu que les habitudes se créent dès l’enfance;

Attendu qu’il existe des organismes comme École-O-Champ qui familiarisent et outillent les élèves du primaire aux activités reliés à l’agriculture de façon pédagogique et ludique;

Recommandation(s)

Que le gouvernement provincial finance ce type d’organisme pour que tous les élèves découvrent l’ABC de l’agriculture par le biais de visites éducatives à la ferme;

Que les municipalités offrent des formations aux animateurs.trices de camps de jour afin qu’ils intègrent à leur programmation la création et l’entretien d’un potager.

Sujet

Familles - Rémunération du travail invisible

Préambule

Attendu que l’égalité entre les femmes et les hommes passe par la reconnaissance et la rémunération du travail[7] invisible (travail domestique, soins aux enfants, cuisine, lessive, courses, bénévolat, travail de proche aidante, etc.), majoritairement effectué par les femmes;

Attendu que selon un rapport d’OXFAM[8] , le travail invisible des femmes équivaudrait à 10 800 milliards de dollars par an au niveau mondial et à 86 milliards[9] de dollars annuellement au Québec;

Attendu que le Canada s’est engagé en 1995 à inclure la valeur du travail invisible des femmes dans le Produit intérieur brut (PIB) du pays et qu’il ne l’a pas fait depuis;

Attendu qu’au Québec, les politiques législatives[10] en matière familiale n’ont pas été revisitées depuis 30 ans;

Recommandation(s)

Que le gouvernement du Canada respecte son engagement de 1995 et évalue la valeur du travail invisible des femmes pour ensuite l’inclure dans le PIB national;

Que les gouvernements du Canada et du Québec modernisent et modifient les lois en matière familiale pour garantir un salaire décent aux personnes qui prennent soin des aînés et/ou de leurs enfants.

Sujet

Familles - Diversification des services de garde subventionnés par le gouvernement

Préambule

Attendu qu’en 2019, au Québec, 42 000 enfants[11] étaient en attente d’une place en garderie;

Attendu que la pandémie a fait en sorte que plusieurs milieux ont rouvert à capacité réduite ce qui accentue la pénurie de places en garderie;

Recommandation

Que le gouvernement du Québec, tout en continuant à créer des places en CPE, accepte de subventionner des formes différentes de milieux de garde pour la petite enfance (comme chez les grands-parents ou des tantes, des oncles, des amis) et garantisse un revenu de base décent aux parents qui quittent leur emploi pour s’occuper de leurs enfants d’âge préscolaire.


Sujet

Gaz de schiste au Québec

Préambule

Considérant que :

Attendu que François Legault a déjà dit qu’il soutient[12] le développement du gaz de schiste au Québec. Il n’est pas contre[13] sur le plan environnemental.

Attendu que Questerre essaie de vendre le gaz de schiste comme une énergie propre[14].

Attendu que Questerre détient beaucoup de permis[15] d’exploration dans la Vallée du Saint-Laurent.

Attendu que le Gouvernement du Québec a embauché[16] un administrateur de Questerre au sein de son conseil exécutif.

Recommandation(s)

Que le gouvernement du Québec explique le rôle d’Alain Sans Cartier dans son administration, ainsi que la nature des discussions qui ont lieu entre le gouvernement et Questerre.

Que le gouvernement se positionne vis-à-vis du développement de l’industrie de gaz de schiste, non seulement sur le plan de l’acceptabilité sociale mais sur les plans environnemental et social.

Que le gouvernement du Québec confirme qu’il fera respecter les règlements interdisant la fracturation dans le schiste, dans la Vallée du St-Laurent et dans les lacs et les rivières.


Sujet

Projet de gazoduc et central de liquéfaction au Saguenay

Préambule

Attendu que le gouvernement du Québec pousse pour la réalisation de ce projet[17]

Attendu que le marché du gaz de schiste est saturé d’hydrocarbures et il manque déjà des débouchés.

Attendu que lorsque le marché produit un surplus d’hydrocarbures, il faut les brûler quelque part.

Attendu que les ressources de gaz conventionnel au Canada seront toutes épuisées d’ici 2025 donc le gaz qui circulera dans le gazoduc et qui sera liquéfié au Saguenay si le projet voit le jour, sera du gaz de schiste.

Attendu que les problèmes environnementaux associés à cette extraction sont très bien documentés (contamination de l’eau, tremblements de terre, fuites de méthane).

Attendu que le Québec n’arrive pas à vendre son hydroélectricté à la côte ouest américaine en raison du prix bas de l’électricité produite par le gaz de schiste. Ce gaz chasserait des joules propres.

Attendu que quand on remplit une demande d’énergie par une source fossile qui peut être remplie par une source propre, on appelle ça une substitution régressive.

Attendu que c’est un non-sens d’utiliser l’hydroélectricité pour produire des énergies fossiles que nous enverrons à l’autre bout de la planète, ce qui retardera une transition énergétique.

Information supplémentaire : [18]

Recommandation

Que le gouvernement du Québec refuse le projet Énergie Saguenay de GNL Québec


Sujet

Réduction de GES - Transport

Préambule

Attendu que le Gouvernement du Québec s’engage à soutenir les municipalités et les collectivités dans leurs initiatives de réduction de GES, d’adaptation aux changements climatiques et d’aménagement durable du territoire comme une priorité du PACC 2013-2020

Attendu que le transport est le principal secteur d’émission de GES au Québec (43,3% des émissions du Québec en 2017)[19] et que l’électrification des transports ne doit pas être envisagée comme solution unique pour stabiliser la concentration des GES dans l’atmosphère

Attendu le rôle privilégié des municipalités dans la lutte contre les changements climatiques et la transition énergétique

Recommandation(s)

Que le gouvernement du Québec autorise les municipalités à mettre en place un système d’appel d’offre qui inclut des critères d’efficacité énergétiques pour les véhicules des sous-traitants intéressés à obtenir les contrats municipaux. Ce système, basé sur des clauses environnementales, s’assurerait que les véhicules des entreprises soient électriques ou Tier 2 pour les véhicules légers à essence, qu’ils ne soient pas au diesel[20].

Que le gouvernement du Québec encourage ces dernières à appliquer les critères de sélection de partenaires énergétiquement efficaces grâce à une grille de pointage tenant compte des autres aspects normalement envisagés et de la notion de l'empreinte carbone des partenaires municipaux;

Que le gouvernement du Québec encourage ces dernières à appliquer les critères de sélection de partenaires énergétiquement efficaces grâce à une subvention ou tout autre moyen approprié pour générer l’adhésion des villes à cette idée.


Sujet

Matières résiduelles

Préambule

Considérant la nécessité d’agir aux différentes étapes du cycle de vie des produits tel que présenté dans le Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques[21];

Considérant que l’enfouissement des déchets contribue à environ 6% des émissions de GES québécoises[22].

Considérant que la majorité des matières résiduelles générées au Québec se retrouvent dans des sites d’enfouissement et qu’elles génèrent ainsi des émissions de CO2 et de méthane (CH4) par processus d’anaérobie[23];

Considérant le principe du 3RV et son rôle central dans l’élaboration de politiques et plans d’actions;

Considérant que le principe du pollueur-payeur peut s’avérer flexible[24], voire avantageuse pour le citoyen et que la majorité des villes québécoises offrent maintenant un service de collecte du compost;

Ayant en tête Le plan d’action 2019-2024 de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, ainsi que son esprit de mise en oeuvre de mesures incitatives financières ainsi que de la possibilité de diminuer les coûts de gestion de la collecte de déchets grâce à ces dernières.

Recommandation(s)

Que le gouvernement du Québec se dote d’un programme d’aide financière destiné aux municipalités pour que ces dernières mettent en place un système de tarification incitative[25] lors de la collecte des matières résiduelles

Exemple 1: Le Programme d’aide financière octroyé dans le cadre de la Stratégie québécoise de réduction de l’herbe à poux et des autres pollens allergènes (SQRPA)[26] rendait toutes les municipalités et les arrondissements québécois admissibles

Exemple 2 : Bacs intelligents de la ville de Beaconsfield[27]

Que le gouvernement du Québec travaille de pair avec les municipalités régionales de comté, responsables de la planification des plans de gestion des matières résiduelles régionaux afin d’atteindre l’objectif de l’Action 4 du premier thème de la PGMR (informer, sensibiliser et éduquer les citoyens)[28]

[1] http://www.omafra.gov.on.ca/french/stats/census/number.htm?fbclid=IwAR1rnDHiGxBbWiN6E7gdr6gaKhkFdgK-NAvrHw0_CF1aJ9sDBD7nEVDMhdg [2] https://www.upa.qc.ca/fr/textes-dopinion/2015/12/quel-avenir-pour-la-ferme-familiale/?fbclid=IwAR3jcopotbhoI2sgIPhg7D0nP-4dVbMvsr2GfHypgm0zVRBxMUZVSDMIEO0 [3] https://permacultureprinciples.com/fr/fr_principles.php [4] https://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Productions/agricultureurbaine/Pages/agricultureurbaine.aspx [5] https://www.banquesalimentaires.org/wp-content/uploads/2019/11/BAQ_Bilan-Faim-2019.pdf [6] http://www.ambioterra.org/proprietaires-riverains-et-non-riverains/ [7] https://www.travailinvisible.ca/ [8] https://oxfam.qc.ca/wp-content/uploads/2020/01/celles-qui-comptent-rapport-oxfam-2020-davos.pdf [9] https://lactualite.com/actualites/lassemblee-nationale-reconnait-le-travail-invisible-des-femmes/ [10] https://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/ariane-krol/201506/09/01-4876620-famille-moderne.php?fbclid=IwAR0iu0DPYDOEBMFgMw9r6xp1-4IdARuXZcoJBogiFyt_lE2wVpzND6fmqS8 [11] https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1713366/penurie-places-garderie-poupons-quebec-pandemie [12] https://www.ledevoir.com/opinion/lettres/427574/francois-legault-et-le-gaz-de-schiste [13] https://www.journaldequebec.com/2018/10/24/legault-ouvert-a-relancer-lexploration-des-hydrocarbures [14] https://www.lesoleil.com/actualite/environnement/projet-de-gaz-propre-de-questerre-le-pq-et-les-ecologistes-alarmes-4518cd9ecdbd97b5075facdf493045d1 [15] https://www.cqde.org/fr/nos-actions/questerre/ [16] https://ricochet.media/fr/2940/un-administrateur-de-questerre-energy-est-nomme-a-un-poste-strategique-dans-le-gouvernement-legault [17] https://www.tvanouvelles.ca/2018/11/15/nouveau-projet-de-gazoduc-de-45-milliards-au-quebec-1 [18] https://www.youtube.com/watch?v=pPYHMczIa7Q [19] Inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre en 2017 et leur évolution depuis 1990, Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, 2019, p.23 [20] National Inventory Submissions 2019 | UNFCCC, « Canada » voir le NIR 1990-2018, Part 2 - Table A6.1-13 au https://unfccc.int/documents/198577 pour comprendre les catégories énergétiques [21] Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, Québec (Province) et Ministère du développement durable, Le Québec en action vert 2020, p. 31. [22] Inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre en 2017 et leur évolution depuis 1990, Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, 2019, p.40 [23] Audet, Isabelle. « Le Québec et les changements climatiques », présentation du cours ENV815, Maîtrise en environnement, Université de Sherbrooke, Été 2020. [24] Ville de Beaconsfield « Collecte intelligente » URL https://www.beaconsfield.ca/fr/tarification-incitative-1 [25] EnviroRcube « Tarification incitative » URL https://envirorcube.com/municipalite/ [26] Ministère de la santé et des services sociaux, « Programme d’aide financière de la SQRPA » URL https://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/sante-environnementale/pollens/programme-daide-financiere-de-la-sqrpa/ [27] «Des puces au service de la réduction des déchets» URL https://unpointcinq.ca/agir/dechets-beaconsfield/?utm_source=linkedin&utm_medium=article&utm_campaign=mai2020 [28] Ministère de l’Environnement et de la lutte contre les changements climatiques, Plan d’action 2019-2024 de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, 2019, p. 8, URL https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/sites/default/files/documents/plan-action-2019-2024-pqgmr.pdf _______________________________________________________________________________________________________


POUR UN PROJET DE SOCIÉTÉ DIGNE DU 21E SIÈCLE

Ces recommandations ont été élaborées et rédigées par des citoyens issus de municipalités de Vaudreuil-Soulanges et Salaberry-Suroît, pour les trois paliers de gouvernements :

municipal, provincial et fédéral.

C’est avec plaisir que nous vous remettons ces recommandations pour le gouvernement municipal

ce mardi, le 13 octobre 2020.


RECOMMANDATIONS POUR LE GOUVERNEMENT MUNICIPAL:

Sujet

Réduction de GES - Transport

Préambule

Attendu que le Gouvernement du Québec s’engage à soutenir les municipalités et les collectivités dans leurs initiatives de réduction de GES, d’adaptation aux changements climatiques et d’aménagement durable du territoire comme une priorité du PACC 2013-2020

Attendu que le transport est le principal secteur d’émission de GES au Québec (43,3% des émissions du Québec en 2017)[1] et que l’électrification des transports ne doit pas être envisagée comme solution unique pour stabiliser la concentration des GES dans l’atmosphère

Attendu le rôle privilégié des municipalités dans la lutte contre les changements climatiques et la transition énergétique

Recommandation(s)

Que le gouvernement du Québec autorise les municipalités à mettre en place un système d’appel d’offres qui inclut des critères d’efficacité énergétique pour les véhicules des sous-traitants intéressés à obtenir les contrats municipaux. Ce système, basé sur des clauses environnementales, s’assurerait que les véhicules des entreprises soient électriques ou Tier 2 pour les véhicules légers à essence, qu’ils ne soient pas au diesel[2].

Que le gouvernement du Québec encourage ces dernières à appliquer les critères de sélection de partenaires énergétiquement efficaces grâce à une grille de pointage tenant compte des autres aspects normalement envisagés et de la notion de l'empreinte carbone des partenaires municipaux;

Que le gouvernement du Québec encourage ces dernières à appliquer les critères de sélection de partenaires énergétiquement efficaces grâce à une subvention ou tout autre moyen approprié pour générer l’adhésion des villes à cette idée.


Sujet

Agriculture à petite échelle

Préambule

Attendu que l’agriculture urbaine prend de l’ampleur;

Attendu que la poule apparait en effet comme un outil multifonction de développement durable : (i) réduction du contenu des poubelles urbaines par un recyclage et une valorisation biologique des déchets (qui sont transformés en œufs) ; (ii) production locale des œufs qui représentent ainsi une source de protéines à faible coût et une empreinte écologique réduite pour les foyers ; (iii) sensibilisation du grand public à la qualité de l’environnement et de l’alimentation comme bases de la santé.

Attendu que les poules sont ainsi présentées comme un moyen concret, ludique, simple et pédagogique pour ouvrir le débat global sur ce que l’on mange et aussi sur la place des animaux dans notre société.

Attendu que les poulaillers urbains répondent en effet directement à deux grands enjeux concrets et cruciaux pour des villes durables : la sécurité alimentaire et la réduction des quantités de déchets, et ils favorisent aussi la mobilisation des acteurs intéressés par la démocratie participative essentielle pour légitimer les réformes.

Recommandation(s)

Que les municipalités offrent à leurs citoyens la possibilité de réintroduire les poules dans les jardins grâce à l’installation de petits poulaillers qui animent les espaces urbains et fournissent des œufs de proximité.

Que les municipalités permettent à leurs citoyens de cultiver un potager devant leur maison.

Sujet

Agriculture urbaine

Préambule

Attendu que l’agriculture urbaine contribue à :

• Verdir et embellir nos espaces urbains • Diminuer l’impact des îlots de chaleur • Éviter le transport des aliments et réduire les émissions de gaz à effet de serre • Améliorer la souveraineté et la sécurité alimentaire en donnant accès à des fruits et légumes frais, diversifiés et biologiques • Stimuler la communauté et le sentiment d’appartenance citoyen à son quartier • L’éducation et la sensibilisation des jeunes et des moins jeunes au jardinage, à la biodiversité et aux divers enjeux environnementaux; • Créer des occasions d’activité physique extérieure • favoriser la réduction du stress, l’amélioration de la santé émotionnelle, la stimulation cognitive, le sentiment de fierté et d’accomplissement. • Augmenter la valeur foncière de résidences près de jardins communautaires Sources [3] :

Recommandation

Que, à l’image du règlement[4] pour une métropole mixte de la Ville de Montréal, les municipalités adoptent un règlement exigeant que pour toute nouvelle construction d’une certaine superficie, il y ait un pourcentage d’espace dédié à l’agriculture.

Préambule

Attendu que les jardins collectifs représentent une piste de solution les plus pertinentes pour la résilience alimentaire locale;

Recommandation(s)

Que les municipalités acquièrent des terres agricoles qui seraient ensuite partagées avec des citoyen.ne.s selon le principe des Allotments[5] européens.

Que les municipalités signent des ententes avec les agriculteurs pour qu’un pourcent de leurs terres soit réservé au jardinage collectif;

Que les municipalités fassent un inventaire des espaces verts sur leur territoire et élaborent un plan d’action pour rendre ces espaces verts comestibles et publics.

Sujet

Jardinage collectif

Préambule

Attendu que les habitudes se créent dès l’enfance;

Attendu qu’il existe des organismes comme École-O-Champ qui familiarisent et outillent les élèves du primaire aux activités reliés à l’agriculture de façon pédagogique et ludique;

Recommandation(s)

Que le gouvernement provincial finance ce type d’organisme pour que tous les élèves découvrent l’ABC de l’agriculture par le biais de visites éducatives à la ferme;

Que les municipalités offrent des formations aux animateurs.trices de camps de jour afin qu’ils intègrent à leur programmation la création et l’entretien d’un potager.

[1] Inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre en 2017 et leur évolution depuis 1990, Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, 2019, p.23 [2] National Inventory Submissions 2019 | UNFCCC, « Canada » voir le NIR 1990-2018, Part 2 - Table A6.1-13 au https://unfccc.int/documents/198577 pour comprendre les catégories énergétiques [3] https://www.agrireseau.net/documents/Document_95968.pdf https://centdegres.ca/magazine/amenagement/12-effets-positifs-de-lagriculture-urbaine-sur-les-collectivites/ [4] http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=9337,143039283&_dad=portal&_schema=PORTAL [5] https://en.wikipedia.org/wiki/Allotment_%28gardening%29?fbclid=IwAR06qoD0ujgzy7xjWLzbqsF5Q7xxLyT8YnkWvfLlkZ4rLg4grYO8wZdgtMs

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Instagram Social Icon
Archives
Sections
Current Issue
ylj-2018-transparent.png

Sports

  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • 2016_instagram_logo

             © 2020 The Journal.